Exemples de troubles musculo squelettiques en cyclisme

Exemples de troubles musculo squelettiques en cyclisme

 

Les troubles musculo squelettiques (TMS) touchent principalement les organes mous : articulations, muscles et tendons. Ces derniers se manifestent par des gènes, des échauffements jusqu’à une douleur vive.

Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) récurrents.

 

Il est indispensable d’observer la mécanique de son corps afin de préserver son potentiel physique et éviter les Troubles Muscolo-Squelettique (TMS) : le genou est l’articulation la plus sensible chez le cycliste (Streisfeld et al. 2016). Selon Dahlquist et al (2015), 26 à 65% des coureurs cyclistes professionnels en sont touchés.

Le cycliste contraint en continuité le genou puisqu’il réalise un mouvement unidirectionnel et répétitif. Ce dernier unit le fémur et le tibia, permettant le transfert de puissance sur les pédales.

Deux blessures récurrentes sont liées au genou, en relation direct avec un mauvais réglage de la selle (Callaghan 2005 ; Bini et al 2011)) :

– Le syndrome fémoro-patellaire 

– Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale.

 

  1. Le syndrome fémoro-patellaire

Le syndrome fémoro-patellaire est une douleur liée à la pratique du sport (pas uniquement du cyclisme) située sur la partie antérieure du genou (cf Fig 1). Ce syndrome touche principalement l’articulation fémoro-patellaire, qui unie la surface articulaire fémorale située à la face postérieur de la patella et la surface patellaire située à la face antérieure de l’épiphyse distale du fémur (M.Ménard 2016).

Figure 1 : Anatomie du genou

 

Cette pathologie intervient généralement lorsque le positionnement de la selle est trop bas (Silberman, 2013 ; Bini et al, 2011 ; Wanish et al 2007) mentionnée par une extension de genoux supérieure à 40°, trop reculée, ou trop haute, souvent en lien avec une tendinite du tendon rotulien (Tamborindeguy et Bini, 2011).

 

  1. Le syndrome de la bandelette ilio-tibiale (SBIT)

 

Plus communément appelé TFL (Tenseur du Fascia Lata) ou syndrome de l’essuie-glace, ce dernier se manifeste par une douleur sur la face externe de la patella, intervenant après quelques kilomètres d’efforts.

La bandelette ilio-tibiale est une lame tendineuse parcourant le fémur : il nait sur le petit et moyen fessier à partir du muscle fascia lata, pour s’insérer sur le tubercule de Gerdy (partie proximale du tibia). Son trajet passe par l’épicondyle latéral du genou avant de s’insérer sur la partie supéro-latéral du tibia (Figure 2).

La douleur du TFL se déclare dans une logique de conflit entre la BIT, le condyle latéral du genou et la tête de la fibula lors d’un mouvement de flexion/extension répétitif. (figure 3).

Figure 2: Trajet du tenseur du fascia lata : Source Baker et Fredericson, 2016

Figure 3 Mouvement essuie-glace. Source : Delacroix et al, 2009

 

 

 

 

 

 

 

Elle disparaît à l’arrêt de l’activité, mais peut se ressentir lors d’une phase assise prolongée ou une montée d’escaliers lors d’un SBIT sévère (Frédéricson et Weir, 2006).

 

Figure 4 Le test de Noble ou le test de Renne peuvent déceler une raideur de la bandelette (Delacroix, 2009).

 

Plusieurs facteurs peuvent déclencher un SBIT lors d’un sport cyclique unidirectionnel.

  • Un alignement anormal du genou qui va provoquer une tension de la bandelette, puis un échauffement lié aux frottements sur les reliefs osseux décrits ci-dessus.

Cet alignement anormal est décrit par un genu varum ou valgum. Cette pathologie est corrigible avec du renforcement musculaire adaptée, ou une orthèse plantaire.

Figure 5 Genu Valgum (a), Physiologique (b), genu varum (c)     Source : Laurent, 2003

 

  • Une hauteur de selle trop importante (Farrell et al, 2002) :

Une extension trop importante du genou pourrait solliciter une tension trop importante de la bandelette. Au-delà de 30° d’extension (recommandations dans l’angle de genou idéal en cyclisme) le risque est accru.

 

  • Une instabilité du pied (Delacroix, 2009).

Le pied est l’une des articulations les plus complexes du corps humain avec le genou.

Une instabilité du pied induirait une potentialité de mouvements parasites (rotations internes ou externes, adductions ou abductions du fémur ou tibia) entraînant une tension de la bandelette.

 

En cyclisme, l’ensemble des facteurs liés au syndrome de la bandelette ilio-tibiale sont corrigibles par une application d’une extension sécuritaire du genou. Dans le cas où l’extension est correcte, une orthèse plantaire est conseillée afin de stabiliser le pied (Delacroix 2009).

 

2 réponses

  1. Diaz dit :

    Bonjout
    Je suis actuellement a ma 4e semaine de repos pourquoi je ne tendinite sur le côté gauche de la bandelette ilio-tibiale je vais reprendre le vélo ce weekend et je l’espère ne plus avoir de douleur.
    J’ai une bascule du bassin et en plus une vrille de celui ci ce qui me gêne énormément pour trouver le bon réglage au niveau des cales j’arrive à trouver une position à peu près correct ou je me sens à peu près bien mais je ne suis jamais à 100 % dans mes réglages j’aurais compris c’est toujours à peu près ,du coup je me blesse assez souvent du côté gauche et pas seulement au niveau de la bandelette ilio-tibiale mets j’ai eu un kyste poplité l’année dernière 6 mois plus tard une micro déchirure dans le mollet bref j’ai souvent des problèmes toujours du même côté. Apparemment les personnes qui on une bascule et une vrille au niveau du bassin c’est très difficile de trouver le bon réglage on arrive à trouver un bon compromis mais on sera jamais au top.
    Merci pour cette article

    • Bonjour,

      Ce genre de problématique est très certainement liée à une position trop haute ou trop reculée sur la selle, mettant les chaînes trop en tension.
      Afin d’établir une certitude, il est préférable d’avoir recours à un bilan clinique et analyse, afin d’optimiser votre positionnement !
      N’hésitez pas à nous contacter par mail :
      odcycling@orthodynamica.com
      06 65 30 01 83

      Cordialement,

      Simon RECOULES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *