La biomécanique au service du cycliste

La biomécanique au service du cycliste

Par le Dr C.Pouliquen (2020)

Le cyclisme est souvent considéré comme une pratique sportive peu traumatisante. Cependant, à haut niveau, les risques microtraumatiques sont importants. Malgré un mouvement en décharge partielle des membres inférieurs, la répétition du geste sur de longues durées peut s’avérer délétère. Les différents traumatismes spécifiques du cyclisme de haut-niveau sont accentués par le maintien de positions dans un but de performance (ex : contre la montre), l’intensité et la durée de l’exercice, la charge d’entraînement et les réglages matériels. La plupart des microtraumatismes concerne les articulations des membres inférieurs et principalement le genou (Clarsen et al. 2010). Les principaux facteurs à l’origine des microtraumatismes des cyclistes (Pouliquen, 2017) sont liés à l’interface entre le vélo et le cycliste (positionnement du pied sur les pédales, hauteur et recul de selle, longueurs de manivelle, etc), la posture et la technique de pédalage, les différences anthropométriques, ou les asymétries biomécaniques entre les côtés gauche et droit (Gregor et al. 1991).

Le positionnement sur le vélo est un débat récurrent dans le monde du cyclisme, que ce soit du côté des scientifiques ou des sportifs.

La biomécanique moderne et les outils récents (motion capture, fitting, capteurs de puissances…) permettent d’obtenir des données objectives afin d’améliorer le positionnement et le confort des cyclistes à tout niveau. La corrélation entre les caractéristiques anthropométriques et le type de pratique (VTT, cyclisme sur route, CLM) va permettre d’optimiser les différents paramètres du vélo : hauteur de selle, taille du cadre, réglage des cales, hauteur du cintre…

Au centre OD Cycling de Rouen nous disposons d’outils à la pointe de la technologie permettant de quantifier de manière très précise la gestuelle et les réglages de chaque cycliste nous rendant visite. En effet, nous disposons d’un système de capture de mouvement 3D (Qualisys®) qui offre une vision complète des mouvements du corps complet dans les trois plans de l’espace (cf figure 1).

analyse du mouvement cycliste

Figure 1 : Analyse cinématique du mouvement de pédalage (Pouliquen, 2017)

 

 

Une fois le mouvement enregistré, nous pouvons comprendre tous les détails de votre cinématique et même ceux qui ne sont pas visibles à l’œil nu. En complément, nous disposons d’un système bikefitting (Shimano®), cet outil permet à partir des mesures anthropométriques du sujet de proposer des réglages optimaux en fonction de la pratique de ce dernier (cf figure 2).

positionnement cycliste selle

Figure 2 : Optimisation des réglages du poste de pilotage (source : bikefitting.com)

 

 

De plus, des capteurs de forces sont présents dans les pédales, permettant de quantifier la force utile (Dorel et al. 2008) et d’objectiver le transfert de forces entre le sportif et son vélo nous permettant de mesurer l’efficacité du « coup de pédale ».

Vous avez envie d’avoir un regard nouveau sur votre pratique basé sur une méthodologie validée scientifiquement ? N’hésitez pas à prendre contact avec notre centre d’analyse, nous nous ferons un plaisir de vous recevoir que ce soit pour optimiser vos réglages, prévenir l’apparition de blessures, vous conseiller à la suite d’un traumatisme ou simplement pour une recherche de confort optimal.

Vous êtes cycliste et souhaitez optimiser vos performances ? Prenez rendez-vous directement en ligne ici !

 

 

 

Références :

Clarsen, B., Krosshaug, T. et Bahr, R. Overuse injuries in professional road cyclists. American Journal of Sports and Medicine, vol. 38, pages 2494-2501, 2010.

Dorel, S., Couturier, A., and Hug, F. Influence of different racing positions on mechanical and electromyographic patterns during pedalling: Upper body position and pedalling technique. Scandinavian Journal of Medicine & Science in Sports 19, 44–54, 2008.

Gregor, R.J., Broker, J.P. et Ryan, M.M. The biomechanics of cycling. Exercise and Sport Sciences Reviews, 19, 127-169, 1991.

Pouliquen C. Evaluation de l’asymétrie articulaire et musculaire au cours d’exercices exhaustifs en cyclisme : apports de l’approche expérimentale et de la modélisation musculosquelettique. Thèse, Université Rennes 2, 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *