La force effective, un indicateur clé de la performance

La force effective, un indicateur clé de la performance

 

L’analyse des efforts et de l’orientation de la force appliquée au niveau de la pédale constitue un élément fondamental pour la compréhension et l’optimisation de la performance en cyclisme. Aujourd’hui cette analyse n’est plus seulement réservée aux laboratoires de recherche. En effet, différents outils ont vu le jour ces dernières années permettant aux cyclistes, qu’importe leur niveau, d’obtenir des informations objectives sur leur « coup de pédale ». Ces capteurs permettent d’obtenir des informations pertinentes dans un contexte réel d’exercice à l’entrainement ou en compétition.

La décomposition des efforts se fait le plus souvent en deux dimensions. La force résultante totale exercée sur la pédale (figure 1) est une combinaison des forces dites : « utile » et « non-propulsive ». La force effective quant à elle est définie comme étant le pourcentage de force totale perpendiculaire à l’axe de la manivelle (Pouliquen 2017), c’est cette dernière qui est la plus cruciale pour la propulsion. Générer beaucoup de force au niveau de la pédale n’est pas forcément le plus important, il faut être capable de l’orienter efficacement afin de limiter les pertes de travail mécanique (Grappe 2009) et donc limiter le coût énergétique pour le cycliste.

schéma force effective cyclisme

Figure 1 : Représentation bidimensionnelle des forces appliquées au niveau de la pédales (Ménard 2016)

 

Ce paramètre en est un parmi tant d’autres que nous analysons au sein de notre centre de recherche chez OD Cycling. Vous souhaitez un regard scientifique et objectif sur votre « coup de pédale » et optimiser votre force effective ? N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations !

 

 

Références :

Grappe F. Cyclisme et optimisation de la performance. 2009.

Ménard M. Effet de la posture sur la performance et la prévention des blessures en cyclisme. Apport de la modélisation musculo-squelettique. Thèse, Université de Poitiers, 2016.

Pouliquen C. Evaluation de l’asymétrie articulaire et musculaire au cours d’exercices exhaustifs en cyclisme : apports de l’approche expérimentale et de la modélisation musculosquelettique. Thèse, Université Rennes 2, 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *